UN PEU D’HISTOIRE

« PICOURET »

D’où vient le surnom des habitants des Assions ?
Les habitants des Assions sont «lous picourèd», les picourets, ce surnom peut avoir plusieurs significations.

En voici deux qui paraissent les plus vraissemblables :

1-Pendant de longues années, les Assions et Chassagnes, communes séparées par la rivière le Chassezac, se vouaient une rivalité importante et c’est à coup de galets «le picou» qu’ils se battaient. Est-ce seulement les habitants des Assions qui excellaient dans le lancer de picou ? En tous cas leur surnom de picourets viendrait de là.

2- «Lou picouré» est un plat cévenol composé de châtaignes et de raves. Il semblerait que les gens des Assions étaient très friands de ce plat.

A vous de choisir la version qui vous plait !

Informations tirées du livret : «  Les Assions, une tranche de vie » de la fédération des Foyers Ruraux de l’Ardèche.

 

Des galets ou "picous".

Chapelle Sainte Apollonie

Image tirée du "Le Petit Livre des Saints", Éditions du Chêne, tome 1, 2011, p. 23

SAINTE APOLLONIE

Sur la colline du Puech (voir carte de la commune) se trouve la chapelle Sainte Apollonie.
Elle a été construite par les soldats picourets sous Napoléon suite à une promesse qu’ils firent devant Dieu : s’ils rentraient vivants de leur service militaire, ils érigeraient une chapelle sur le Puech en l’honneur de Sainte Apollonie, sainte naturellement invoquée en ce lieu. Leur vœux fut accompli au delà de leurs espérances. Par un malentendu , ces jeunes hommes prêts à combattre, passèrent leur service dans la caserne de Saint Etienne du Forez, loin du front (siège de Lyon). Démobilisés en 1814, le siège étant terminé et reconnaissants d’être chez eux sains et saufs, la chapelle fut construite avec l’aide des habitants de la paroisse du village du Bosc. Elle fut bénite en 1817.

Apollonie est née en l’an 200 après J.C. à Alexandrie (Égypte), de parents pieux et chrétiens. En l’an 248, une terrible persécution contre les chrétiens commence sous le règne de l’empereur Dèce. Apollonie ou Apolline ne quitte toutefois pas Alexandrie. Refusant d’offrir de l’encens aux faux dieux et d’adorer les idoles, elle est arrêtée puis violemment battue à coups de pierre par les païens idolâtres. Son visage est gravement atteint, sa mâchoire et ses dents brisées. Amenée devant le bucher, elle ne renonça pas à sa foi, elle se jeta dans les flammes, son corps brûla en quelques instants.

Sainte Apollonie, patronne des dentiste a longtemps été invoquée pour la guérison des maux de dents.

Chapelle Sainte Appolonie